Napolitain fait maison, comme un souvenir d’enfance

16 juillet 2020

Commentaire(s)

Napolitain fait maison, comme un souvenir d’enfance

Napolitain, comme celui du commerce mais fait maison.

Si je vous dis Napolitain, vous visualisez comme moi ? Une couche de génoise, de la ganache, une couche de génoise au cacao, encore de la ganache (pour plus de gourmandise), puis une dernière couche de génoise, et cerise sur le gâteau : Une couche de fondant pâtissier (je voue une passion pour le fondant pâtissier ! ) Le tout recouvert de vermicelles de chocolat.

Pour cette version maison j’ai fait une entorse à la version originale, je n’avais plus de vermicelles et comme nous étions en confinement (oui si vous suivez le blog vous allez remarquer que j’ai beaucoup pâtisser pendant le confinement) je ne suis pas allée faire des courses exprès pour cela. Comme j’avais plein de petits décors colorés je les ai utilisés. Cela n’a en rien changé le goût et la gourmandise qui caractérise ce délicieux Napolitain.

J’essaye de faire attention à ma façon de consommer et de manger. Il m’arrive d’acheter des goûters industriels mais cela est vraiment rare. Je préfère de loin le fait maison. Il est vrai que j’aime pâtisser et cuisiner, sinon je n’aurais pas fait ce blog. Cela me détend et puis comme je suis une grande gourmande j’adore manger ce que j’ai pâtissé !

J’étais une grande fan de Napolitain, que je ne consomme plus car il contient de l’huile de palme, que j’essaye le plus possible d’éviter ! Avec cette recette ça me permet de me régaler beaucoup plus sainement. Alors certes cela prend plus de temps que d’acheter un napolitain du commerce. Mais tant pis. Le jeu en vaut la chandelle.

Donc si comme moi, vous voulez vous régaler sans trop culpabiliser (attention je ne parle pas de la culpabilité des kilos en plus !) je vous conseille de tester cette recette qui plaira aux petits comme aux grands gourmands ! A vos tabliers !

    
balance
  • Partager
  • Partager
  • Imprimer
  Préparation

  • Partager
  • Partager
  • Imprimer

Difficulté :

Facile
  • Partager
  • Partager
  • Imprimer
  • Partager
  • Partager
  • Imprimer
  • Partager
  • Partager
  • Imprimer
  • Partager
  • Partager
  • Imprimer
  • Partager
  • Partager
  • Imprimer

Quantité :

6 personnes
  • Partager
  • Partager
  • Imprimer
  • Partager
  • Partager
  • Imprimer
  • Partager
  • Partager
  • Imprimer
  • Partager
  • Partager
  • Imprimer
  • Partager
  • Partager
  • Imprimer

Materiels :

  • Un cadre de 24×24
  • Un moule à cake
  • Un robot

sucre
  • Partager
  • Partager
  • Imprimer
   Ingrédients

  • Partager
  • Partager
  • Imprimer
  • Partager
  • Partager
  • Imprimer
  • Partager
  • Partager
  • Imprimer
  • Partager
  • Partager
  • Imprimer
  • Partager
  • Partager
  • Imprimer

Génoises :

  •  4 oeufs
  • 200 g de beurre
  • 130 g de sucre en poudre
  • 250 g de farine
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 2 c à c de cacao en poudre non sucré
  • 1 gousse de vanille ou de l’extrait de vanille
  • Partager
  • Partager
  • Imprimer
  • Partager
  • Partager
  • Imprimer
  • Partager
  • Partager
  • Imprimer
  • Partager
  • Partager
  • Imprimer
  • Partager
  • Partager
  • Imprimer

Ganache :

  • 150 g de chocolat noir (pour moi Caraïbe Valrhôna)
  • 120 g de crème entière
  • Partager
  • Partager
  • Imprimer
  • Partager
  • Partager
  • Imprimer
  • Partager
  • Partager
  • Imprimer
  • Partager
  • Partager
  • Imprimer
  • Partager
  • Partager
  • Imprimer

Décor :

  • Fondant pâtissier
  • Vermicelles en chocolat

  • Partager
  • Partager
  • Imprimer
   Recette pas à pas

Etape 1 : Préparation de la génoise :

Préchauffez votre four à 180° C.

Dans un cul de poule mélangez les œufs et le sucre.

Ajoutez le beurre fondu et mélangez.

Ajoutez la farine tamisée et la levure. Mélangez.

Séparez la pâte en 1/3, 2/3. Dans les 2/3 ajoutez quelques gouttes d’extrait de vanille et dans l’autre partie ajoutez le cacao en poudre.

Dans le cadre de 24 x 24 cm préalablement beurré, versez la pâte à la vanille. Dans votre moule à cake beurré également versez la pâte au cacao.

Enfournez pour 15 minutes en surveillant la cuisson.

Laissez refroidir un peu avant de démouler et de laissez refroidir sur une grille. Découpez ensuite la génoise à la vanille en deux pour avoir deux bandes de même largeur que celle au chocolat.

Etape 2 : Préparation de la ganache.

Faites chauffer la crème et versez la en 3 fois sur le chocolat préalablement fondu. Mélangez à l’aide d’une maryse à chaque fois pour obtenir un mélange brillant et homogène.

Laissez cristalliser un peu à température ambiante pour que la ganache ne soit plus trop liquide.

Etape 3 : Montage.

Etalez de la ganache sur une face de génoise à la vanille, par dessus déposez la génoise au chocolat. Etalez à nouveau une couche de ganache puis déposez par dessus la dernière génoise à la vanille.

Faites ensuite chauffer au bain-marie le fondant pâtissier. Pour avoir un fondant brillant il ne doit pas dépasser les 35° C.

Etalez sur le napolitain une fine couche de fondant et parsemez le de vermicelles au chocolat.

Laissez le tout refroidir complètement à température ambiante et dévorez !

Evaluez la recette

Abonnez-vous

10 Commentaires

  1. Clémence

    Rien que sur les photos, il a l’air bien meilleur que l’industriel ! Ça donne envie d’essayer 🙂

    Réponse
    • patisserie.news

      Il faut l’essayer, il est pas compliqué à réaliser et c’est un vrai délice.

      Réponse
  2. Kilomètre-0

    J’en ai fait un mais il fait pâle figure à côté du tien. Tu es vraiment douée. Tu dois être plus patiente que moi. Bon, et bien je n’est pas le tout d’en parler mais moi j’en prendrais bien une petite part moi 🙂

    Réponse
    • patisserie.news

      Pourtant la patience n’est pas ma plus grande qualité. Mais la pâtisserie me force à l’être un peu plus en effet. En tout cas merci pour tes passages ici !

      Réponse
  3. jeannick belleton

    Coucou la grande cheffe!
    Je garde en favoris toutes tes recettes car elles sont alléchantes. J’espère bien en tester quelques unes durant l’été!
    Bravo pour toutes ces petites merveilles! Vous devez bien vous régaler à la maison!!
    Bises

    Réponse
    • patisserie.news

      Merci beaucoup, j’attends donc tes retours après les essais !

      Réponse
  4. une-petite-faim

    coucou j’en raffolai petite, merci de ce partage, bisous

    Réponse
    • patisserie.news

      Merci beaucoup !! Avec celui là j’en raffole encore même grande …

      Réponse
  5. Laurent n

    Bonjour, j’ai plein de questions.
    Est ce que les oeufs et le sucre doivent être battus, blanchis ou doublés de volume?
    Le four doit il etre a chaleur tournante ? Et a quelle hauteur ?

    J’ai fait une tentative mais le biscuit n’a pas monté a la cuisson. Est ce normal?

    Merci 🙂

    Réponse
    • patisserie.news

      Bonjour,
      ALors pour le mélange oeufs sucre, il suffit de mélanger. Personnellement je le fais blanchir mais on ne cherche pas à avoir une génoise très moelleuse comme dans un fraisier par exemple donc ici on ne fait pas doubler de volume.
      Pour ce qui est du four effectivement j’utilise la fonction chaleur tournante, et j’enfourne à mi hauteur.
      Le biscuit ne monte pas beaucoup en effet, c’est normal.
      N’hésitez pas si vous avez d’autres questions.

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 Commentaire(s)

Pin It on Pinterest