pudding

Recette du véritable pudding de boulangerie.

Soyons francs le pudding je ne suis ni fan ni connaisseuse. J’en ai très peu mangé dans ma vie et le fait de ne pas trop savoir ce que je mange ne m’enchante pas trop. Car en effet dans le pudding on retrouve un peu de tout mais on identifie à peu près rien. Même acheté au même moment, on ne retrouve pas forcément le même goût dans chaque part. Ce dessert est pour moi un mystère … il y a autant de puddings que de personnes sur cette terre mais avec un point commun : ils sont faits à base de reste… viennoiseries, pains, gâteaux …

Si je me suis lancée dans l’aventure c’est pour mon père, le pudding est un souvenir d’enfance pour lui et non seulement il est de plus en plus difficile d’en trouver mais en plus le peu qu’il y a dans les boulangeries ne correspond pas à ce doux souvenir. Ma mission donc était de retrouver ce goût-là précisément! Dure mission mais je l’ai tentée quand même avec ce que j’avais sous la main : pains aux raisins, choux, et abricots … Je m’attendais à devoir faire un pudding par jour jusqu’à la fin du monde pour la réussir mais il existe quelque chose qui s’appelle la chance du débutant! Et bingo le premier essai correspond à 90% de ses attentes! Néanmoins il reste quelques petites améliorations à apporter pour arriver au résultat parfait. La cuisson par exemple, j’aurais peut-être dû le laisser quelques minutes de plus dans le four pour qu’il soit un peu plus sec.

L’avantage du pudding est qu’il est très économique… et extrêmement nourrissant! Si vous avez prévu une randonnée ou un footing juste après je vous conseille de ne pas en manger trop sous peine de ne plus pouvoir bouger de votre chaise!

Pour moi en tout cas ce dessert est tout à fait acceptable gustativement parlant, je n’en ferais pas des folies mais c’était quand même un bon dessert, mais ce n’est que mon humble avis, tout est une histoire de goût surtout avec le pudding!

Voici donc sur ce blog la première mais pas la dernière recette du véritable pudding de boulangerie. Je vous laisse la découvrir et me dire ce que vous en pensez.


  • Difficulté :

    Facile
  • Ingrédients :

    • 350 g de viennoiseries rassies (pains aux raisins, et choux)
    • 700 ml de lait
    • 3 œufs
    • 120 g de sucre roux
    • 3 cuillère à soupe de cacao non sucré
    • 50 g de raisins secs
    • 2 abricots
    • quelques gouttes d’extrait de vanille
  • Préparation :

    Préchauffez votre four à 180°C.

    Dans un saladier disposez les restes de viennoiseries. Portez à ébullition le lait et l’extrait de vanille. Quand le lait est chaud versez-le sur les viennoiseries, couvrez et laissez imbiber pendant 20 minutes.

    Au robot ou au batteur faites blanchir les œufs entiers et le sucre. Quand le mélange a doublé de volume ajoutez-y le cacao et réservez.

    Mixez grossièrement à l’aide d’un mixeur plongeant le lait et les viennoiseries. Ajoutez-y les raisins secs et l’abricot coupé en morceaux.

    Mélangez ensemble les œufs blanchis et les viennoiseries mixées.

    Remplissez un moule à manqué préalablement beurré et enfournez pour 1 heure. Surveillez la cuisson à l’aide de la pointe d’un couteau. Si celle-ci ressort avec de la pâte dessus laissez encore le pudding au four.

    Quand le pudding est cuit démoulez-le, laissez-le refroidir sur une grille puis mettez-le au frais pendant au moins 4 heures avant de le déguster.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.